Cléo Ballatore

Mémoire

12 Commentaires

regardQuand je regarde cette photo, je revois une ville, un quartier dense et peuplé et des masures misérables accrochées à la colline. Dans mes rêves, la chaussée se fissure sous mes pas créant de nouveaux chemins qui complexifient ce tissu urbain chaotique. Puis, les fissures s’élargissent et le quartier est englouti.

Dans ma mémoire, les images sont floues comme un dessin qui se dissoudrait dans l’eau ou une photo dont les contours jadis si nets s’estompent avec le temps. Mais, les sensations restent intenses. Je perçois la chaleur du petit corps de Maria contre le mien. Le tissu rêche de mon gilet raide de crasse me gratte encore. Dans sa main, Maria tient une bille à la surface lisse et froide d’un vert irisé, changeante à la lumière. Des odeurs de maïs grillé envahissent la rue en cette fin d’après-midi. D’autres prénoms me reviennent Luis, Raymond, Carlota…

Quelques semaines après cette photo, nous allons être séparées avec Maria. Pour toujours. Avec ma famille, nous sommes partis vers le nord. Quand j’interroge le passé, l’image de ces êtres chers apparaît puis disparaît dans mon souvenir formant une ronde, puis, un tourbillon. Parfois, les traits de leurs visages surgissent brusquement. Baignés dans une forte lumière, ils sont imprécis. Puis leurs visages se brouillent avant de se dissoudre dans la brume.

Atelier d’écriture
Photo de Marion Pluss
http://www.bricabook.fr

Publicités

Auteur : cleoballatore

Ecrivain

12 réflexions sur “Mémoire

  1. J’aime beaucoup ton écriture qui donne une belle place aux sens.

  2. Comme Leiloona, une vraie explosion des sens 😉

  3. C’est aussi sur le souvenir et la mémoire. De quoi se rappelle-t-on plus tard ? c’est parfois une odeur.

  4. Oui, la photo est très dure, c’est vrai.
    Et comme les filles, j’aime que les sens explosent à ta lecture.

  5. J’espère qu’ils gardent quelques bons souvenirs malgré ces condition de vie difficiles.

  6. Pingback: Parfum de liberté (Atelier d'écriture) | Bric à Book

  7. Très jolie approche, je n’y avais pas pensé ! Et encore une fois, il y a beaucoup d’émotions dans ton texte, cette photo est tellement émouvante et saisissante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s