Cléo Ballatore

«A most violent year» : intéressant malgré quelques longueurs

1 commentaire

J.C. Chandor nous emmène dans le New York des années quatre-vingt, gangrené par la violence et la corruption. Abel Morales est un immigré mexicain qui a construit son entreprise dans le milieu du pétrole à la force du poignet. Intègre, Abel croît au travail et pense que chacun peut tracer son chemin sans renoncer à ses valeurs. Hélas, des ennemis dans l’ombre sont en train de saborder son affaire. Les ennuis vont s’accumuler sur sa tête comme dans un bon roman noir.

MON AVIS

Le sujet du film est intéressant. La rêve américain existe-t-il encore ? Le travail et l’honnêteté peuvent-ils l’emporter sur les magouilles et l’immoralité ? Le point fort du film est de mon point de vue sa photo. Le New York des entrepôts de briques abandonnés est très bien filmé. Une atmosphère lourde s’en dégage et plombe le climat peu à peu. Le pauvre Abel semble parfois bien seul car même ses proches semblent tenter de donner un petit coup de pouce au destin pour se sortir de tous ces tracas. L’évolution du personnage principal est particulièrement réussi avec Oscar Isaac dans le rôle de cet émigré à la personnalité carrée et au caractère affirmé. Jessica Chastain offre un portrait très nuancée dans le rôle de dans l’épouse. On regrettera la longueur du film (30 minutes de moins aurait été parfait) et un scénario moins maîtrisé que dans “margin call”.

♥♥♥+ / ♥♥♥♥♥
Publicités

Auteur : cleoballatore

Ecrivain

Une réflexion sur “«A most violent year» : intéressant malgré quelques longueurs

  1. Pingback: A Most Violent Year | Le Bibliocosme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s