La passe-miroir, Christelle Dabos

Une belle découverte! J’ai été surprise par la qualité de ce roman. Les auteurs anglo-saxons n’ont qu’à bien se tenir !
Résumé
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.
Mon avis
Christelle Dabos a su créer un monde fantastique original, étonnant et maitrisé avec ce cataclysme qui a donné naissance à ces arches, des bouts de terre flottants où les populations sont organisées en clan. C’est un monde organique avec des objets vivants qui obéissent à la volonté, se révoltent parfois. L’écharpe d’Ophélie devient un personnage en tant que tel. C’est très bien imaginé. En accompagnant Ophélie, nous découvrons pas à pas l’arche d’Anima et puis le Pôle où elle s’envole avec son fiancé.
L’écriture est d’une belle qualité, fluide, imagée, poétique. Il y a un travail sur le style et une grande facilité pour donner vie aux objets. C’est un livre jeunesse, mais avec de vraies qualités littéraires.
L’intrigue est bien construire, avec des secrets, des mystères et des révélations.
Je me suis attachée à Ophélie, une héroïne comme je les aime, avec une forte personnalité et beaucoup de résilience. Elle est dotée de dons étonnants comme celui de lire le passé des objets rien qu’en les touchants ou sa capacité à passer à travers les miroirs. La tante grognon m’a bien plus aussi. L’évolution du personnage est intéressante. Elle passe du statut de la tante rabat-joie à une femme protectrice, soucieuse du bien-être d’Ophélie dans ce monde dangereux, celui de son mystérieux fiancé, où elles ne peuvent faire confiance à personne, traversé par des ambitions et des complots, des personnages étonnants, des effets d’optiques, des décors et des clans inquiétants.
Editions Gallimard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s