Il faut tuer Lewis Winter de Malcom Mackay

Un excellent polar.
Ce polar de Malcom Mackay est une jolie découverte. Cette trilogie se passe à Glasgow dans le milieu de la pègre locale. Nous sommes dans la tête d’un tueur à gages qui travaille en free-lance. Calum est très fin et très malin. Il évite de se faire répéter par la police, dont il est inconnu, en acceptant que quelques affaires par an, triées sur le volet. Hélas, cette belle mécanique vole en éclat quand un des chefs de la mafia lui demande de lui rendre un service, offre que Calum ne peut pas vraiment refuser.
Le charme de ce polar tient dans la personnalité de Calum. Aussi singulier que cela puisse paraitre, le lecteur s’attache à ce tueur à gages méticuleux, qui nous fait rentrer dans le quotidien de son métier, et croise les doigts pour qu’il s’en sorte. Le lecteur découvre aussi le milieu des gangsters de Glasgow, thème peu exploré dans le monde du polar.
La plume de Mackay est directe, simple, efficace, drôle, et très second degré. L’ambiance glauque à souhait. Difficile de savoir qui est avec qui et qui veut quoi exactement parmi les chefs de cette mafia et leurs seconds. Calum devra dénouer tous ces fils s’il veut se tirer de ce guêpier.
L’intrigue est bien construite, tirée au cordeau, sans temps morts et avec son lot de surprises. Très vite le lecteur fait corps avec Calum et doute de tous le monde.
Editions : Liana Levi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s