Dans son silence, Alex Michaelides

Mon avis

Peut-être je n’étais pas dans un bon jour pour apprécier ce polar, mais j’ai trouvé le style plat, sans saveur. L’écriture n’a véhiculé ni émotions ni sensations. Je me suis ennuyée entre deux séances de psychothérapie qui font à peine avancer l’intrigue.
Pourtant, le lieu de l’hôpital psychiatrique, un espace clos, avec des malades dangereux bourrés de drogues, et des tensions entre les membres du personnel aurait pu sécréter de fortes scènes d’angoisse à la manière de la clinique du docteur Edward d’Hitchcock ou à l’exploration de la psyché, voire une forme de dénonciation sur la façon dont sont traités les malades.
J’ai attendu, espéré, mais rien ne s’est passé, sauf le twist final, qui je dois l’avouer m’a prise à contre-pied.
Si vous aimez ce genre d’histoire, je vous conseille plutôt le dernier Donato Carrisi, la maison des voix, qui est de mon point de vue bien supérieur.
Résumé :
Alice, jeune peintre britannique en vogue, vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Quand elle est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant son mari, assassiné, la presse s’enflamme. Aussitôt arrêtée, Alice ne prononce plus jamais le moindre mot, même au tribunal. Elle est jugée mentalement irresponsable et envoyée dans une clinique psychiatrique.
Six ans plus tard, le docteur Theo Faber, ambitieux psychothérapeute, n’a qu’une obsession : parvenir à faire reparler Alice. Quand une place se libère dans la clinique où elle est internée, il réussit à s’y faire embaucher, et entame avec elle une série de face-à-face glaçants dans l’espoir de lui extirper un mot. Et alors qu’il commence à perdre espoir, Alice s’anime soudain. Mais sa réaction est tout sauf ce à quoi il s’attendait

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s