Les filles de la villa aux étoffes de Anne Jacobs

Résumé : Augsbourg, hiver 1916. Trois ans se sont écoulés depuis le jour où Marie a frappé pour la première fois à la porte des Melzer. Seulement trois ans… et pourtant tout a changé. Si la jeune femme est à présent l’épouse de Paul et la maîtresse des lieux, l’heure n’est plus à la fête dans la somptueuse demeure transformée en hôpital militaire. Les hommes ont rejoint le front, femmes et domestiques oeuvrent jour et nuit aux côtés des blessés et Marie se consacre à la gestion de l’usine familiale, dont elle découvre avec stupeur la situation critique.

Mon avis : J’ai passé un bon moment avec ce second le tome de la saga de « La villa aux étoffes ». La plume de Anne Jacobs est toujours aussi agréable malgré quelques longueurs. J’ai apprécie cette fois la plongée dans la grande Histoire avec le conflit de 1914, les privations liées à la guerre, la mort et la misère, et la montée des désordres de l’après guerre. La vie des femmes est intéressante à suivre. J’ai apprécié l’évolution d’Elisabeth. Cette femme de tête va prendre son destin en main et nous surprendre à plusieurs reprises. Marie ne m’a pas touchée. Son personnage est devenu trop lisse, trop politiquement correct. Quant à Kitty, elle ne changera jamais. Côté domestique, on suivra surtout Humbert, que j’ai trouvé très intéressant. On reste très loin de la richesse des personnages et de la complexité sociale de Dowton Abbey, mais cette saga est agréable à lire.

3 réflexions sur “Les filles de la villa aux étoffes de Anne Jacobs

  1. Ping : Les filles de la villa aux étoffes – Anne Jacobs – Plume volage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s