Cléo Ballatore


7 Commentaires

« Gone girl » : un film bien exécuté mais froid et un peu long

gonegirlQuand Amy Dunne disparaît un beau matin, les soupçons se portent rapidement sur son mari Nick. Marié depuis cinq ans, ce couple de new yorkais après avoir perdu son travail s’est installé il y a deux ans dans la ville natale de Nick dans le Missouri. Comme à son habitude, Amy a organisé pour leur noce de bois une chasse au trésor pour son mari. C’est cette piste brillante et embrouillée que Nick va suivre, accompagné par la police. Mais chausse-trapes et fausses-pistes parsèment ce jeu tordu. Son indifférence apparente et ses mensonges vont bientôt en faire un coupable idéal en particulier aux yeux des médias. L’image du couple parfait qu’il formait avec Amy va se fissurer. Les petits secrets qu’ils se dissimulaient vont progressivement émerger.

MON AVIS

« Gone girl » est un film bien exécuté bien qu’un peu long. L’intrigue est brillante. Comme dans un bon thriller, les rebondissements sont nombreux et surprenants. On suit fasciné l’évolution de ce couple qui a décidé de ne pas se faire de cadeau. Le film joue sur le décalage entre l’image projetée par les individus et les couples et la réalité souvent bien médiocre. Dans cette mise en abyme, les personnages principaux sont peu sympathiques malgré le talent des acteurs. C’est là de mon point de vue la faiblesse du film. Assez vite, on a envie de les abandonner à leur sort et on ne leur souhaite pas de réussir dans leurs entreprises. Ben Affleck incarne parfaitement ce mari veule et un peu lâche de la middle class américaine. Mais il n’est jamais touchant ni émouvant. Rosamund Pike alterne froideur et douceur mais on l’aimerait plus fascinante. On est loin d’un film d’Hitchcock ou du duo formé par Michael Douglas et Sharon Stone dans Basic Instinct. On attendait mieux de David Fincher.

*** /*****

Publicités