Cléo Ballatore


10 Commentaires

Entre ciel et mer

atelier-ecritureJ’en avais rêvé. Ils étaient presque translucides, mais pas tout-à-fait aussi vaporeux que je l’avais imaginé. Ils devaient bien mesurer dix mètres de hauteur. C’était beaucoup, mais là encore ils n’étaient pas aussi grands que je croyais.

Leurs couleurs étaient changeantes. Certains cumulus étaient gris comme des pierres, d’autres bleus comme la mer. J’avais conscience de flotter aussi légère qu’une plume. Mes mains s’agitaient, puis, venaient se poser sur les mamelons d’un nuage. Mes doigts retombaient mollement jouant distraitement avec ses bribes effilochées.

Je n’entendais presque plus rien. Des voix et des sons me parvenaient de très loin. Peut-être même des rires. Je ne pouvais le dire.

Libérée de l’apesanteur, je me mouvais sans effort dans cet océan lumineux que traversait parfois un groupe d’oiseaux. Je me penchais pour chercher la surface de la terre mais l’univers avait perdu sa matière.

J’étais devenu un élément de ce monde nouveau.

Atelier Bricabook – photo 128 – Diane