Cléo Ballatore


6 Commentaires

«BoyHood» : Très bien. Un film captivant. Loin des clichés hollywoodiens, ces parents et ces enfants nous ressemblent étrangement.

BoyhoodDans ce film américain expérimental, nous suivons un jeune garçon et sa famille pendant 12 ans en temps réel. Nous le verrons passer de l’enfance à l’adolescence, puis atteindre l’âge adulte. Collés à lui, nous vivrons les douleurs de l’enfance, la séparation des parents, les déménagements vécus comme un profond déracinement, les mauvais choix des adultes. Puis, à l’adolescence, les difficultés pour trouver sa voie et se construire en tant qu’ individu.

MON AVIS

Centré sur la vie quotidienne d’une famille monoparentale, le film de Richard Linklater est captivant. Loin des clichés de Hollywood, ces parents et ces enfants nous ressemblent étrangement. Nombreux sont ceux qui se reconnaîtront dans tels traits de caractère ou revivront des moments personnels dans une scène. Ce film parle finalement de la difficulté de grandir et plus tard de réussir à avancer dans la vie malgré blessures et déceptions. La mère de Masson assume courageusement l’éducation et la vie matérielle de la famille. Cette battante n’a qu’un seul défaut, elle choisit mal ses maris. Les enfants comme souvent paient une partie des pots cassés. La père de Masson est charmant, drôle et léger. Il n’a pas encore complètement renoncé à ses rêves. Il laissera égoïstement son ex-femme endosser le rôle d’adulte responsable. Les parents, Patricia Arquette et Ethan Hawke, sont excellents. Leurs interprétations tout en finesse sonnent très juste. Les enfants sont parfaits. ****/*****

Publicités