Cléo Ballatore


4 Commentaires

«Under the Skin» : *** Quelque chose d’envoûtant, une Scarlett Johansson très charismatique mais une histoire confuse

Under-the-Skin-affiche-300x408Une extra-terrestre a été envoyée sur Terre, en Ecosse plus particulièrement, dans un but mystérieux.Sa mission consiste à draguer des hommes seuls à bord de son fourgon et de les entraîner vers des maisons isolées. A un moment, quelque chose semble se dérégler en elle. Fascinée par son image et le désir qu’elle provoque chez les hommes, elle va quitter son groupe à la recherche peut-être de sa part d’humanité.

MON AVIS

Pas mal. Ce film froid de Jonathan Glazer a indéniablement quelque chose. Les images sont poétiques et esthétiques. Certaines scènes avec Scarlett Johansson sont saisissantes. On est proche de l’expérience sensorielle. La bande son est envoûtante. Les sons tels que les perçoit Scarlett Johansson nous arrivent comme si on était dans une caisse de résonance ou parfois comme si on était branché sur une mauvaise fréquence. Ceci donne un sentiment d’étrangeté tout au long du film. Le fait de tourner en partie avec une caméra cachée et des acteurs non professionnels accentue encore ce côté décalé et expérimental. La faiblesse vient du scénario. Un minimum d’explications est diffusé au spectateur. Du coup, la deuxième partie du film devient confuse avec des longueurs et certaines scènes qui manquent d’originalité. Du côté des acteurs,  Scarlett Johansson est très belle et très charismatique. C’est sur sa forte présence à l’écran que repose le film.